Lapines : mauvaises mères

Il arrive quelques fois, à la grande stupéfaction et au détriment de l’éleveur, que des lapins ne soignent absolument pas leurs nichées. Elles ne préparent aucun nid comme ca devrait être le cas, 4 ou 5 jours même avant la mise bas. Leurs petits gisent froid et sans nids aux divers endroits de la loge. Quelques uns de ces cadavres sont parfois à demi rongés. Voila le travail de mauvaises mères.

Mauvaise mèreCependant, malgré tout l’horreur que peuvent inspirés de pareils procédés, d’emblée, se décourager et prononcer, sans appel, l’arrêt de mort de la mère fautive. La chose peut, n’être qu’accidentelle, ou provenir de cause extérieur, ou bien être encore le fait de la propre faute de l’éleveur inexpérimenté ou négligeant. Les jeunes lapines qui en sont a leur première nichée, sont parfois surprise par la mise bas; elles n’ont pas préparé a temps leur nid, les douleurs qu’elles ont éprouvées les ont rendues brusques et farouches et leur instinct maternel encore peu développé ne les poussent pas à donner les premiers soins, indispensable et surtout urgent pour que leurs petits ne soient point réduit par le froid. Si c’était le manque d’expérience provenant de leur jeune âge, qui est la cause de la perte de leur nichée, la prochaine fois tout rentrera dans l’ordre.

Les femelles grasses qui deviennent portante n’ont pas suffisamment de lait et c’est surtout chez ces dernières qu’il faut chercher les mauvaises mères.

Au moment de la mise bas, elles ne sont nullement poussées à prendre soin de leurs petits, sentant pour ainsi dire, qu’il leur manque l’essentiel pour les élever.

Enfin il se peut aussi, involontairement, que l’éleveur lui-même est le fautif. Il n’a pas approprié le logement a temps; il n’a pas mis du foin ou de la paille fraiche, et la disposition de la lapine portante, il l’a changé de cage quelques jours avant la mise bas ; il ne lui a pas donné de l’eau fraiche pour calmer sa fièvre intense. Tout cela peut avoir été la cause ou l’une des cause de la non réussite de la nichée. Dans ce cas, il est facile d’éviter le retour de ses pertes.

Extrait de l'article « Lapines : mauvaises mères ».

Carine Mollet, Novembre 2009

Toute reproduction, même partielle, est interdite, sans autorisation écrite de l'auteur.

Basse-cour Somme-Aisne-Oise : tous droits réservés