Les lapins sont très gourmands

Le lapin est un herbivore, il mange principalement des herbes, des fruits et des légumes : carotte, chou rave, fenouil, céleri en branche,mâche, chicorée, brocolis, radis blanc et noir ( uniquement les feuilles ), endives, épinard, topinambour ...

L'aliment de base : le foin

Le foin constitue l'alimentation de base du lapin. Riche en fibres, le foin permet de régulariser la digestion du lapin. Le lapin doit toujours en avoir à disposition dans son râtelier, y compris la nuit. Le foin ne fait pas grossir, les lapins peuvent en manger autant qu'ils veulent.

Quelques conseils pour reconnaître un foin de bonne qualité :

  • Un bon foin contient à l'état sec de l'herbe, des petites fleurs et des plantes herbacées avec leurs feuilles;
  • Le foin doit avoir une couleur verdâtre, ne pas être jaune ni gris;
  • Il doit répandre une odeur agréable.

Les aliments secs

On trouve dans le commerce de la nourriture pour lapin qui se présente de deux manières : les mélanges de graines et les granulés :

  • Les graines ne représentent pas l'alimentation de base du lapin, étant un herbivore strict elles sont souvent trop riches en matières grasses. Elles sont souvent utilisées par les éleveurs pour engraisser les lapins destinés être mangés.
  • Le granulé : une nourriture ne contenant pas de graines de céréales mais des granulés à base de luzerne par exemple. De plus, avec les granulés, on est sur que le lapin ne fera pas de tri et son alimentation ne sera que plus équilibrée.

Mais il faut aussi être vigilant sur le fait que la luzerne est composée de beaucoup de calcium. Si cet ingrédient est excellent pour les jeunes lapins qui construisent leurs muscles et leurs os, il en est autrement pour les lapins adultes. Donc, à partir de l'âge de 6 ou 8 mois, il faudra veiller à ce que les granulés contiennent peu ou pas de luzerne.

Soyez attentifs à la composition des ingrédients qui n'est pas toujours bien détaillée sur les emballages. De nombreux aliments pour lapins vendus en grandes surfaces ou animaleries contiennent trop de céréales et pas assez de fibres. Si les céréales apparaissent en tête de la liste des ingrédients, cela veut dire qu'elle sont en quantité plus importantes que les végétaux. La proportion de fibres doit être d'au moins 15%.

Quantité à donner de préférence le matin : ces quantités sont valables pour un lapin de plus de 8 mois. Avant cet âge, les granulés peuvent être donnés à volonté, sans dépasser 80 grammes tout de même. A cet âge, l'alimentation est utile pour la formation des os et du squelette, et le jeune lapin ne risque pas l'embonpoint.

  • 30 g (3 cuillères à soupe par jour) de granulés pour un lapin de race naine (poids adulte de 1.25 kg)
  • 40 g (4 cuillères à soupe par jour) pour un lapin petite race

Il est important que le lapin ne privilégie pas les granulés au détriment du foin et des végétaux. Si l'animal mange ses granulés et boude le reste, il convient de diminuer d'une cuillère à soupe sa ration de granulés.

La verdure, les légumes et les fruits

Il est important de donner un complément de verdure et de légumes frais en plus du foin et des granulés. Il est recommandé de privilégier la verdure et d'y adjoindre quelques légumes. Si votre lapin a une alimentation naturelle, la verdure doit représenter 8% du poids du lapin, dont 2% de légumes, et les granulés seulement 2% du poids, sauf pour les jeunes lapins où je le rappelle, les granulés peuvent être donnés à volonté (voir plus haut ).

Le lapin étant un animal crépusculaire, les légumes doivent être donnés de préférence en fin de journée.

Un nouveau végétal doit toujours être introduit en toute petite quantité dans l'alimentation du lapin, s'il le tolère bien (ses crottes ne se ramollissent pas), la quantité peut ensuite être augmentée. La variété est plus intéressante au niveau nutritionnel que de donner un seul végétal entier ou en grosse quantité. Idéalement, donnez chaque jour un mélange de 3 morceaux de légumes différents.

Les légumes autorisés

  • 1 morceau de carotte : étant très sucré, il est préférable de ne pas le donner tous les jours ni en trop grande quantité
  • Céleri en branche
  • 1/2 endive (Riche en eau mais peu nutritive, il convient de la donner accompagnée d'autres légumes)
  • Navet
  • Panais
  • Fanes de carotte, de navet et de radis (souvent très terreuses, il convient de bien les laver pour ôter toutes les souillures, elles sont une excellente source de fibres. Attention tout de même de ne pas donner tous les jours des fanes de carottes, elles contiennent beaucoup de calcium, ce qui peut entraîner des problèmes urinaires.)
  • Brocoli, chou rave, feuille de chou : doivent être donnés en petite quantité (maximum 30 g) et de temps en temps car s'ils apportent de bons nutriments et des vitamines mais ils peuvent provoquer à haute dose des ballonnements importants
  • Feuilles d'épinard : Pas trop souvent car leur teneur en oxalates peut favoriser la formation de calculs urinaires
  • Mâche
  • Fenouil (aussi bien la tubercule, que les tiges et les feuilles)
Les fruits représentent une friandise occasionnelle très appréciée des lapins et bonne pour leur santé à condition de ne pas en donner en trop grande quantité. Les fruits appropriés : 1/4 poire, 1/4 pomme, 1 fraise, 1 framboise, 1 mûre, 1 grain de raisin, banane (très riche donc en très petites quantités).

Important :

  • Éviter de donner de la salade en trop grande quantité au risque que le lapin déclenche des diarrhées.
  • Tous fruits et légumes ne doivent pas être pourris ou les feuilles flétries. Lavez-les soigneusement sous l'eau fraîche et essuyez-les.
  • Évitez de donner un aliment sortant tout juste du réfrigérateur. Laisse le reposer une quinzaine de minutes hors du frigo, pour lui permettre de reprendre la température ambiante.
  • Le concombre peut être donné mais en petite quantité comme une friandise et en respectant bien le mode d'emploi suivant : il faut l'éplucher et l'épépiner.

Les plantes qu'on peut donner

Il est recommandé de faire vacciner son lapin avant de lui donner des plantes sauvages.

Voici une liste de certaines plantes que l'on peut donner sans risque à condition de les cueillir dans un jardin ou un champs non traité, non pollué et loin des bordures d'une route :

  • Plantes sauvages : pissenlit, trèfle (en petite quantité car il peut provoquer des ballonnements), luzerne (riche en calcium, ne pas donner en trop grande quantité peut provoquer des calculs rénaux), feuilles de fraisiers, paquerettes, plaintain.
  • Plantes médicinales : camomille (effet naturel calmant et anti ballonnement), mélisse séchée (attention, les feuilles fraîches, elles, sont toxiques), sauge, achillée.
  • Plantes aromatiques : basilic, aneth, cerfeuil, origan, persil, livèche, menthe. On distribue souvent ces plantes deux ou trois semaines consécutives avant l'abattage du lapin. Ces plantes parfument la chair (on apprécie ou pas)

Les plantes toxiques

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive qui énumère certaines de ces plantes :

  • Anémone,
  • Arum sauvage,
  • Belladone,
  • Bouton d’or,
  • Bryone,
  • Digitale,
  • Germes de pommes de terre et haricots crus,
  • Lin,
  • Liseron,
  • Sureau,
  • If,
  • Tuya,
  • et en général, tous les arbustes à feuilles persistantes

Si vous servez très souvent des granulés à vos lapins, il doit toujours y avoir à discrétion de l'eau additionnée de cidre de pomme (1 cuillère à potage par litre d'eau) ce qui évitera les ballonnements, coccidiose, et en plus le cidre de pommes apporte de nombreuses vitamines et oligos-éléments.

La Basse-Cour Somme-Aisne-Oise, Septembre 2008

Toute reproduction, même partielle, est interdite, sans autorisation écrite de l'auteur.

Basse-cour Somme-Aisne-Oise : tous droits réservés