Astuces utiles pour préparer votre saison d'élevage

L'apport d’œufs cuits durs ou des morceaux de pomme à l’alimentation des faisans est adapté à la production d’œufs, mais pas à leur incubation. Pour augmenter la fertilité, il faut ajouter de la riboflavine dans le régime. La riboflavine, la plus importante vitamine affectant la fertilité se trouve dans les levures, les œufs, la pelouse ou le gazon.

Prenez garde au gel des œufs déposés trop tôt pendant la saison d’élevage. Retirez les œufs des canards, oies et des dindes qui sont déposés dans le nid, mais soyez sûrs d’ajouter des oeufs factices ou œufs d’entraînement, de telle façon que la volaille continue à déposer dans le nid habituel, jusqu’à ce que la couvée entière soit déposée. Si les faux oeufs ne sont pas déposés, la volaille construira un nouveau nid quelque part ailleurs, ou arrêtera de déposer.

Les coqs agressifs peuvent causer des pertes excessives de plumes et des démangeaisons de peaux chez les poules durant la saison d’élevage. Un réglage propre des becs et la taille des ongles des orteils peuvent pallier à ces problèmes. Rognez légèrement les ergots trop acérés, mais ne les coupez pas au raz de la patte, car le mâle pourrait perdre toute envie de cocher la femelle. Dans les cas extrêmes, un coq peut même attaquer la tête de la poule, en causant des blessures qui peuvent mener à la mort. Fournissez de la place pour une poule afin qu’elle puisse échapper à un coq agressif. Placez des branches de persistants dans différents endroits des volières, afin que la femelle puisse échapper aux assauts trop violents en se perchant assez haut. Construisez une plate-forme basse de bois sur les œufs, à peu près à 15 cm du sol pour que la poule puisse s’y réfugier. Si le coq devient trop méchant, accrochez-lui les ailes ou coupez lui les plumes d’une aile, pour qu’il ne puisse plus voler. Cela permettra à la poule de se mettre en sécurité pendant que le coq est maintenu au sol. Toute partie écorchée par le coq doit être nettoyée avec du bleu de métylène et non du mercurochrome (la couleur rouge excitera encore plus les agressifs).

Il est temps de mettre les nids d’élevage en place pour les Tragopans et les espèces de la jungle. Montez un panier couvert de buissons sur une plate-forme de bois ou placez-le à l’abri à l’arrière contre le mur de la volière. Pendez-y un poids pour l’empêcher de pivoter. Il faut qu’il soit assez profond pour pouvoir rassembler les œufs facilement. Un panier à champignons placé à au moins un mètre au-dessus du sol convient pour les espèces de la jungle. Laissez quelques matériels de nidification comme de la paille, des feuilles sèches et de l’herbe ou des ramilles près de la femelle afin que la poule puisse faire un nid.

Si vous participez à une bourse d’échange ou si vous devez transporter un oiseau, mettez une dose de terramycine dans l’eau potable plus ou moins un jour ou plus avant que vous ne placiez les oiseaux en boîte. Cette médication donnée avant une vente ou un échange, aidera l’oiseau à éliminer le stress d’être enfermé et transporté jusqu’à l’évènement.

Si vous perdez un oiseau et que vous achetez un oiseau pour recréer un nouveau couple, ou si vous voulez former un trio, attention, n’ajoutez jamais un oiseau de remplacement à une femelle abritant déjà un compagnon vivant. Faire ainsi est risqué pour le nouveau venu car il risque d’être attaqué et d’être tué par l’es occupants des lieux. Il est préférable de mettre les oiseaux à différents endroits au même moment.

Placez les boîtes de nidification pour aquatiques dans un endroit qui ne risque pas d’être inondé par des écoulements ou de trop fortes pluies faisant déborder vos plans d’eau.

Puisque les poules n’aiment pas s’asseoir dans des cages humides, les nids placés au sol devraient être relevés significativement, en plaçant une petite pièce de bois ou une pierre sous chaque coin, afin que ces piliers sous la cage, la laissent sèche.

Le régime d’oiseaux d’élevage qui est déficient en certain nutriment peut causer une éclosion défectueuse de leurs œufs. Les embryons qui sont déficients en vitamine B2 ou riboflavine meurent souvent pendant la seconde moitié de la période d’incubation. Un examen attentif des embryons morts, révélera qu’ils sont minuscules, possèdent des plumes de petite taille qui ressemblent à du riz soufflé, qu’ils ont retenu des fluides et peuvent avoir de plus petites côtes. Les embryons qui manquent de vitamine B2 ont également un plus haut taux de mortalité durant la 2e période d’incubation. Ces embryons retiennent aussi des fluides autour des yeux, ont de plus petits becs, des orteils recroquevillés et des développements musculaires faibles au niveau des pattes.

Il est temps de changer les rations de maintenance données durant l’hiver et de passer aux rations d’élevage pour oiseaux, couramment appelés « granulés ponte ». Le régime de nourrissage 6 semaines avant le dépôt des premiers œufs, détermine l’éclosion et la force des jeunes. Avec les canetons et faisandeaux ornementaux qui sont élevés avec attention, un supplément de vitamines ajouté à la nourriture des mâles lors des parades, augmentera considérablement le nombre d’œufs fertiles et donnera des jeunes plus forts et plus résistants aux maladies.

La fertilité des oiseaux décline avec l’âge. Les canards exotiques montrent déjà un léger déclin après quatre années de ponte. Les canards maintiennent cependant un haut niveau de fertilité pour 4 à 7 ans et même un peu plus dans de bonnes conditions de détention et de nourriture ; tandis que les oies sont fertiles pour près de 10 à 15 ans. Par contre, les aquatiques et volailles domestiques à buts commerciaux sont rarement tenus après la 2e année d’élevage à cause de leur déclin de fertilité.

Phénix

Toute reproduction, même partielle, est interdite, sans autorisation écrite de l'auteur.

Basse-cour Somme-Aisne-Oise : tous droits réservés